HERVÉ DELAMARE         Plasticien - arts visuels


Chimères nuages d’encre

dessin, sculpture, photographie


Associé à la période dite Végétanimal, Chimères nuages d’encre est un cycle d’expositions et de résidences d’artistes singulières. Le processus de départ est celui à l’origine même de l’art : la paréidolie. Avec comme source d’inspiration les écritures automatiques d’Henri Michaux (Mouvements 1950), Hervé Delamare va élaborer une création, un atelier d’art plastique, puis des rendez-vous atypiques nommés Chimères nuages d’encre, ou bien Ce que je rêvait d’y voir. Il s’agit de scénographier un espace où la création de l’artiste invite le public à jouer avec son imaginaire, en exécutant des centaines de tâches d’encre puis des dessins.


Hervé Delamare élabore son idée en 2005, à la résidence d’artiste Reymontowka en Pologne. Chimères nuages d’encre sera à la fois une exposition évolutive, une résidence et une performance interactive. Elle tend à abolir la règle du jeu habituelle. Celle de l’artiste qui réalise d’un côté et du public qui contemple de l’autre. Hervé Delamare réalise alors des milliers de tâches d’encre qu’il nomme nuages d’encre et choisit certain de ces accidents graphiques pour induire par le dessin une collection d’êtres hybrides, de chimères. A leurs tours, ces dessins font naître un ensemble de sculptures de tailles et de matières diverses. Tout en modifiant sur sa durée ses évènements Chimères nuages d’encre,  l’artiste va inviter son public a éprouver le même processus jusqu’au dessin.


Présentation générale des volets 2006, 2008, 2010   - 6:00mn -


En 2006 dans le réfectoire gothique de l’Abbaye de Montivilliers, 3250 visiteurs réalisent plus de 8000 nuages d’encre, 2400 dessins, dont 394 vont se joindre à l’exposition évolutive.


En 2008 l’évènement se déroule au Muséum d'Histoire naturelle du Havre. 8200 visiteurs pour 10 000 nuages d’encre et 1235 dessins. Plus de 512 rejoignent les cimaises de la scénographie.


- En 2010 pour l’ouverture du centre culturel d’Harfleur, La Forge (1000 visiteurs – 8000 nuages d’encre, 640 dessins, 250 s’associés à l’exposition).

La même année, à la demande du F.R.A.C. normand, Hervé Delamare en propose une version adaptée lors de sa résidence d’artiste à la Maison d’arrêt de Rouen.


- En 2011, Chimères nuages d’encre est invité à l’Université Toulouse III pour le colloque international Sciences fables et chimères. 


- En 2015. Ce que je rêvais d’y voir adapte l’expérience artistique pour une première résidence en milieu scolaire à l’école Varlin 2 du Havre. Puis en 2016 à l’école Jules Guesde.



Chimères nuages d’encre n’est pas étranger au travail collaboratif que développe aujourd’hui l’artiste dans son projet Expo planeTerre.



Clip  Chimères nuages d’encre  volet 2010  - 2:40mn -


Déroulement d’un atelier nuages d’encre + Atelier danse & dessin  - 10:00mn -



Un voyage au origine de l’art et de l’imaginaire


Texte de la présentation générale :       Depuis toujours, dès l'enfance, l'homme voit dans les formes libres des nuages ou des pierres, des êtres imaginaires et autres projections de l'esprit. « CHIMÈRES ...  nuages d'encre »  est une invitation à ce voyage universel, commun à toutes cultures et civilisations. Ici, nuages - pierres - racines ... sont de simples taches, les "nuages d'encre". Graphismes aléatoires, à l'origine des dessins et des sculptures présentées. Également à l'origine des oeuvres, à l'instar des nuages d'encres, des photographies du quotidien : une tache de café, un nuage, des traces observées dans la rue . Autant d'amorces pour de nouvelles créations. L'exposition est constituée d'un environnement sonore, de sculptures, mobiles, dessins, photographies, de tables rondes : supports aux rendez-vous interactifs avec le public. En prolongement de l'évènement un site internet pédagogique est consacré à chaque nouveau volet de l'exposition. Chaque nouvelle exposition est conçue en adéquation avec l'architecture du lieu. Potentiellement : tous ses espaces. Des réalisations sont créées spécialement pour l'occasion. Les "nuages d'encre" sont au coeur des rendez-vous interactifs que l'artiste anime avec le tout public parent et enfant, les scolaires à partir de 6 ans. En complément, une équipe d'animateur formée peut relayer ces rencontres. Nul besoin de "savoir", l'effet table ronde, le pinceau, votre main et la magie des nuages d'encre vous guident. Il ne s'agit pas de transformer le visiteur en artiste, mais de lui permettre d'éprouver un phénomène universel, à l'origine de l'imaginaire. Chimères nuages d'encre ouvre le cadre conventionnel, engendre une autre relation entre : art et public. Créer la surprise, le mystère, libère un imaginaire collectif. Chaque exposition voit se réaliser par ses visiteurs environ 8000 nuages d'encre, grâce auxquels ils dessinent un millier de dessins. Durant l'évènement, la plupart sont archivés sur le site internet, certain sont offert aux cimaises de l'exposition.


Depuis vingt ans, Hervé Delamare se partage entre sa création propre et une transmission des arts plastiques,   aussi bien auprès d'adultes que d'enfants. Cette double activité a inspiré : "CHIMÈRES ...  nuages d'encre". Une exposition où se rencontre deux territoires: la part du spectateur et celle de l'artiste, dans un geste commun: celui d'agir, de faire et ainsi d’éprouver, de s'approprier un fragment de l'origine de l'art.  La projection mentale que chacun  réalise est identique à celle qui parsème nos souvenirs d'enfance. Elle est utilisée depuis la préhistoire par des millions d'artistes et d'artisans, ou simples contemplateurs. Dans ce jeu visuel où des objets, des paysages, peuvent apparaître, c'est l'être vivant qui s'impose en général. L'animal, l'humain, l'hybride, la chimère ... En dehors du plaisir qu'elle procure en sollicitant notre mémoire visuelle, cette projection de  l’imaginaire est le résultat de notre condition profonde. Humain, que nous le voulions ou pas, notre nature est également animale. Le lien inconscient, complexe que nous entretenons entre ces deux conditions naturelles, est l'étincelle de ce phénomène de l'esprit. C'est chimères nous surprennent. Elles demeurent des monstres, dans l’équilibre : attirance, répulsion, étranges, ambiguës, austères, charmeuses … Peut-être sont-elles bienveillantes, semblables aux anges, également mi-humains, mi-animaux avec leurs ailes.


PREMIER SITE DÉDIÉ À L’ÉVÈNEMENT     http://nuagedencre.free.fr