HERVÉ DELAMARE         Sculpture, arts visuels


LE GRAND ARBRE BLANC SOUS LA NEIGE - 2022 - 2:26mn -


Sculpture "Le grand arbre blanc"., réalisée en argile-cellulose pour l’exposition de plein air Respectus.

Sculpture "The big white tree"., made of oiled Cellulose clay for the open-air exhibition Respectus.




ÉTUDE DE BUSTE D’AMÉRINDIEN - 2022 - 1:04mn -


Étude en argile pour pour l’exposition de plein air Respectus.

Study in clay for the open-air exhibition Respectus.




PETIT BUSTE D’AMÉRINDIEN - 2022 - 1:10mn -


Étude en argile-cellulose pour pour l’exposition de plein air Respectus.

Cellulose clay study for the outdoor exhibition Respectus.




SLOW - 2022 - 1:06mn -


La sculpture rend hommage au mouvement Slow, initié dans les années 80 en réponse à l’accélération globale.

Véritable philosophie de vie, Slow invite à ralentir en douceur pour apprécier les moments simples et prendre le temps de vivre.

The sculpture pays homage to the Slow movement, initiated in the 80s in response to global acceleration.

A true philosophy of life, Slow invites you to slow down gently to appreciate simple moments and take the time to live.




///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

////////////////////////////////////////////// VIDÉOS LIÉES AU CYCLE DE CRÉATION SYMBOLICUS  2011/2018 /////////////////////////////////////////////////////////////

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

//////////////////////////////////////////// VIDEOS RELATED TO THE SYMBOLICUS CREATION CYCLE 2011/2018 //////////////////////////////////////////////////////////

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



MUMA MÉDUSÉ 2044 - 2018 - 9:11mn - Court-métrage collaboratif présenté au Musée Malraux du Havre, lors des Journées du Patrimoine 2018.

MUMA MÉDUSÉ 2044 - 2018 - 9:11mn - Court-métrage collaboratif présenté au Musée Malraux du Havre, lors des Journées du Patrimoine 2018.



Le changement climatique s’est soudainement accéléré, la dystopie d’hier est devenue réalité. Bien des littoraux se sont redessinés et en 2044

le MuMa a la tête sous l’eau. Les méduses qui prolifèrent dans les océans sont devenues les seules visiteuses du musée du havrais. Le film est

le prolongement d’un atelier de dessin qu'Hervé Delamare a animé dans le cadre de l’exposition d'été « Né(e)s de l’écume et des rêves ».

« MUMA MÉDUSÉ » est principalement réalisé à partir de dessins sur photomontages. Des voix d’enfants accompagnent ce scénario de basculement

climatique, entre fascination et stupeur, entre science fiction et réalité. « MUMA MÉDUSÉ » est une création militante participant au réveil des consciences.

Climate change has suddenly accelerated, the dystopia of yesterday has become reality. Many coastlines have been redesigned and in 2044

the MuMa has its head under water. The jellyfish that proliferate in the oceans have become the only visitors to the Le Havre museum. The movie is

the extension of a drawing workshop that Hervé Delamare led as part of the summer exhibition "Born from foam and dreams". “MUMA MEDUSÉ” is mainly made

from drawings on photomontages. Children's voices accompany this changeover scenario climate, between fascination and amazement, between science fiction

and reality. "MUMA MEDUSÉ" is a militant creation participating in the awakening of consciences.




AGIR ENSEMBLE - 2016 - 2:15 mn - Sculpture collaborative.

AGIR ENSEMBLE - 2016 - 2:15 mn - Collaborative sculpture.





LES LIMITES DE LA CROISSANCE - 2014 - 6:26 mn - Sculpture.

THE LIMITS OF GROWTH - 2014 - 6:26 mn - Sculpture.



Le film et la sculpture du même titre, interrogent l'impossibilité d'une croissance perpétuelle, l'éveil d'une conscience planétaire, l'importance d'imaginer

la suite. Notre système économique, financier repose sur le dogme fou d'une croissance infinie. Même avec un taux de croissance de 1%, l'économie

 doit doubler en 70 ans. Avec un taux de 3% l'économie doit doubler tous les 23 ans. A chaque doublement le besoin d'énergie dépasse le cumul de

tous les besoins précédant. Une croissance exponentielle sur une planète aux ressources limitées est vouée à l'échec. Elle s'essoufflera sur la limite

écologique de notre biosphère. Le titre emprunte le nom du célèbre Rapport Meadows, produit en 1972 par le club de Rome (ville de leur premièreréunion). Ce rapport est à l'origine de l'écologie alternative et politique, ses conclusions sont chaque jour d'avantage d'actualité.


The film and the sculpture of the same title question the impossibility of perpetual growth, the awakening of a planetary consciousness, the importance of

imagining the following. Our economic and financial system is based on the mad dogma of infinite growth. Even with a growth rate of 1%, the economy

must double in 70 years. With a rate of 3% the economy must double every 23 years. With each doubling, the energy requirement exceeds the accumulation

of all previous needs. Exponential growth on a planet with limited resources is doomed. She'll run out of steam on the edge environment of our biosphere.

The title borrows the name of the famous Meadows Report, produced in 1972 by the club of Rome (city of their first meeting).

This report is at the origin of alternative and political ecology, its conclusions are more topical every day.




OCYTO machine à sauver le monde - 2012 - 15:00 mn - Court métrage à partir de la sculpture « Ocyto ».

OCYTO machine to save the world - 2012 - 15:00 mn - Short film from the sculpture "Ocyto".



Découvrez les 12 travaux de la machine révolutionnaire OCYTO, les technologies qu'elle réunie,

l'ensemble des détails de sa mise en oeuvre. En associant humour et sérieux, l'imaginaire de cette "sculpture-machine" interroge les

grands thèmes, les grands problèmes de notre civilisation. Elle propose également des alternatives pas toujours sérieuses, mais dont certaines

sont en marchent dans la société civile, comme par exemple : le salaire à vie inconditionnel pour tous, la constitution écrite par le peuple lui-même ...


Discover the 12 works of the revolutionary OCYTO machine, the technologies it brings together,

all the details of its implementation. By associating humor and seriousness, the imagination of this "sculpture-machine" questions the

major themes, the major problems of our civilisation. It also offers alternatives that are not always serious, but some of which

are on the march in civil society, such as: the unconditional salary for life for all, the constitution written by the people themselves...




L'INDIGNATION de DARWIN, faux plausible - 2014 -  8:12 mn - Court métrage à partir du photo-assemblage éponyme.

L'INDIGNATION de DARWIN, plausible fake - 2014 - 8:12 mn - Short film from the eponymous photo-assembly.



SCOOP de la BBC. Une équipe internationale de scientifiques révèle : "L'INDIGNATION DE DARWIN". En mars 1882, quelques semaines avant

de s'éteindre, le père de la théorie de l'évolution écrit une lettre s'adressant à nous tous. D'après l'image-lettre du même titre, créée en 2013


NOTE DE L'AUTEUR : "J'ai essayé avec cette fiction de détricoter un noeud de l'histoire. De réaliser un faux-plausible pour la bonne cause.

Tout à commencé par la découverte d'une fausse citation d'Albert Einstein : « Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus

que quatre années à vivre » (en vérité l'imposture d'un apiculteur à l'origine pour alerter l'opinion publique et rendre service à ses confrères).

Puis ce projet est né de la découverte de deux ouvrages éclairant sur l'entraide et les recherches de Darwin : JEAN-MARIE PELT, LA SOLIDARITÉ

chez les plantes, les animaux, les humains. et PIERRE KROPOTKINE, L'ENTRAIDE UN FACTEUR D 'ÉVOLUTION."   H.D.


BBC SCOOPS. An international team of scientists reveals: "DARWIN'S INDIGNATION". In March 1882, a few weeks before

to die out, the father of the theory of evolution is writing a letter to all of us. From the image-letter of the same title, created in 2013


AUTHOR'S NOTE: "I tried with this fiction to unravel a knot of history. To achieve a false plausibility for the good cause.

It all started with the discovery of a false quote from Albert Einstein: "If the bee disappeared from the face of the earth, man would no longer have

only four years to live" (in truth the imposture of a beekeeper originally to alert public opinion and render service to his colleagues).

Then this project was born from the discovery of two works enlightening on mutual aid and Darwin's research: JEAN-MARIE PELT, LA SOLIDARITÉ

in plants, animals, humans. and PIERRE KROPOTKINE, MUTUAL AID A FACTOR OF EVOLUTION." H.D.




SUR LE FIL DES RESSOURCES - 2013 - 3:10 mn  - Sculpture funambule.

ON THE WIRE OF RESOURCES - 2013 - 3:10 mn - Tightrope walker sculpture.



En attendant l'économie de l'empathie, de la non concurrence, du bien commun, les ressources ont un pic d'exploitation.

Chaque ressource après son pic est inévitablement de plus en plus rarissime. En 2013, 2% de la population mondiale possède 50% des

richesses mondiales. 50% de la population mondiale se partage 2% des richesses mondiales.


While waiting for the economy of empathy, of non-competition, of the common good, resources are at a peak of exploitation.

Each resource after its peak is inevitably increasingly rare. In 2013, 2% of the world population owns 50% of the

global wealth. 50% of the world's population shares 2% of the world's wealth.




PENSÉES D'ÉTOILES - 2014 - 3:27 mn  - Sculpture.

THOUGHTS OF STARS - 2014 - 3:27 mn - Sculpture.



Chaque époque réalise ce que la précédente n'a fait que penser. Nous sommes entre deux époques, dans ce passage parsemé d'étoiles … 

comme les étoiles illuminant la nuit, nombre d'alternatives sont en action.


Each era realizes what the previous one only thought. We are between two eras, in this star-studded passage…

like the stars illuminating the night, many alternatives are in action.




LA PENSÉE SUR L’ACTE - 2013 - 2:53 mn  - Sculpture.

THE THOUGHT ON THE ACT - 2013 - 2:53 mn - Sculpture.



LE PENSEUR DE RODIN, l'une des plus célèbre sculpture d'Auguste Rodin, en 1880 est une commande. Le Penseur devait au départ représenter

Dante devant les portes de l'Enfer, méditant sur son poème. Le Penseur est donc initialement à la fois un être au corps torturé, presque un damné,

et un homme à l'esprit libre, décidé à transcender sa souffrance par l'art. UN SYMBOLE DE DÉMOCRATIE ? Quelque temps après son inauguration

devant le Panthéon, le 21 avril 1906 dans un climat de crise politique et sociale, le penseur est perçu comme un symbole de la démocratie. Il devient

un point de rassemblement des manifestations syndicales. Le Penseur placé devant le monument mémoire de la gauche (songeons aux cendres

de Voltaire, Hugo, Zola qui y ont été transférées) dérange les autorités officielles. En 1922, la sculpture fut déplacée au musée Rodin.


RODIN'S THINKER, one of Auguste Rodin's most famous sculptures, was commissioned in 1880. The Thinker was originally intended to represent

Dante in front of the gates of Hell, meditating on his poem. The Thinker is therefore initially both a being with a tortured body, almost a damned,

and a free-spirited man determined to transcend his suffering through art. A SYMBOL OF DEMOCRACY? Shortly after its inauguration

in front of the Pantheon, on April 21, 1906 in a climate of political and social crisis, the thinker is seen as a symbol of democracy. He becomes

a rallying point for union demonstrations. The Thinker placed in front of the memory monument of the left (think of the ashes

de Voltaire, Hugo, Zola who were transferred there) disturbs the official authorities. In 1922, the sculpture was moved to the Rodin Museum.




∞ CROISSANCE ∞ le dernier dieu  - 2013 - 3:13 mn  - Sculpture.

∞ GROWTH ∞ the last god - 2013 - 3:13 mn - Sculpture.



La croissance infinie dans un monde aux ressources limitées est impossible. La croissance n'est pas la solution, elle est le problème.

Une croissance exponentielle se brisera sur la limite écologique de notre planète. En 2030, l'économie mondiale s'apprête à puiser deux fois

plus de ressources que le cycle écologique global peut soutenir. Si nous ne tournons pas le dos au dieu-croissance, la nature s'en chargera. 


Infinite growth in a world of limited resources is impossible. Growth is not the solution, it is the problem.

Exponential growth will crash into the ecological boundary of our planet. In 2030, the world economy is about to draw twice

more resources than the global ecological cycle can sustain. If we don't turn our backs on god-growth, nature will.




PENSER OEUVRER HORS DU CADRE - 2012 - 3:06 mn - Installation, 50 sculptures.

THINKING TO WORK OUTSIDE THE FRAME - 2012 - 3:06 mn - Installation, 50 sculptures



Comme une énergie émergente, un cri, un élan collectif, de plus en plus de citoyens du monde pensent, œuvrent en dehors des cadres conventionnels.

Penser et oeuvrer au delà de nos schémas de pensée, du cadre institutionnel, du cadre de nos routines, du cadre de nos peurs, des limites de nos

habitudes ... Nous entendons souvent ce mensonge : « Il n'y a pas d'alternative ». Bien au contraire, elles sont considérables. L'utopie n'est pas une

chimère, un doux rêve. Chaque époque réalise ce que la précédente n'a fait que penser. 


Like an emerging energy, a cry, a collective momentum, more and more citizens of the world are thinking, working outside conventional frameworks.

Thinking and working beyond our thought patterns, the institutional framework, the framework of our routines, the framework of our fears, the limits of our

habits... We often hear this lie: "There is no alternative". On the contrary, they are considerable. Utopia is not a

chimera, a sweet dream. Each era realizes what the previous one only thought.




SISYPHE - RISQUE SYSTÉMIQUE - 3:09 mn - Sculpture.

SISYPHE - SYSTEMIC RISK - 3:09 mn - Sculpture.



La sculpture revisite le mythe de Sisyphe, elle présente un personnage escaladant une rampe, constituée des monnaies du monde.

Prendre la grosse tête, c'est le cas de cette silhouette symbolisant une humanité "moderne" obstinée, devenant un Sisyphe hissant coûte que coûte

son rocher technologique. Le rocher devient ici un égo démesuré, déraisonné. Et l'écueil de cette accumulation d'ego, de monnaie, de technologie,

 pourrait bien être le risque systémique. Le dysfonctionnement majeur et généralisé des marchés financiers.


The sculpture revisits the myth of Sisyphus, it presents a character climbing a ramp, made up of the currencies of the world.

Take the big head, this is the case of this silhouette symbolizing a stubborn "modern" humanity, becoming a Sisyphus hoisting at all costs

its technological rock. The rock here becomes a disproportionate, unreasoning ego. And the pitfall of this accumulation of ego, money, technology,

  could well be systemic risk. The major and generalized dysfunction of the financial markets.


LE MYTHE DE SISYPHE

Tous ceux, des philosophes aux écrivains, qui se sont penchés sur le mythe grec de Sisyphe, y ont vu l'illustration de la condition humaine. L'homme s'évertue

à monter, c'est a dire à accroître ses biens, à accéder à une reconnaissance sociale, à fonder une famille … en oubliant que rien n'est jamais définitivement acquis,

à l'apogée succède le déclin. Le mythe de Sisyphe montre à quel point s'élever pour s'élever est laborieux, voir insensé. Il met en évidence la somme de travail,

la quantité d'efforts et la prodigieuse volonté qu'il faut pour parvenir au sommet. A l'opposé, il met l'accent sur la rapidité et la facilité avec lesquels tout se défait

 (accélération lors de la descente). Pour l'écrivain Albert CAMUS, le mythe révèle l'absurdité du comportement humain. Il traduit la nature aléatoire de l'existence,

 l'impossibilité d'élire une position et de s'y maintenir éternellement. Il défend le principe selon lequel tout est changement. Or, l'homme, dans son désir de confort,

 s'oppose à cette puissance dynamique.