HERVÉ DELAMARE         Plasticien - arts visuels


Né en 1969 au Havre. Diplômé de l’école d’art en 1991, Hervé Delamare expose régulièrement dans le département, parfois à l’étranger.

Jusque dans les années 1996 il interroge les métamorphoses du paysage industriel. Par la suite il explore les éléments constituant le vivant. Le thème des abeilles et du paysage fantastique vont prévaloir. De 2006 à 2010, à partir de la notion de paréidolie, il élabore plusieurs versions d’une exposition interactive avec le  public intitulée Chimères nuages d’encre. En 2010 à la demande du FRAC normandie, celle-ci fera même l’objet d’une résidence d’artiste à la maison d’arrêt de Rouen. À partir de 2011, il interprète symboliquement nos tourments sociaux et économiques contemporains. Dessins, sculptures et vidéos composent les expositions intitulées Sur le fil



En 2018 Hervé Delamare signe pour le quai Colbert du Havre une sculpture symbolique pour la mémoire de Jules Durand. La même année il réalise au Havre, un court-métrage collaboratif pour le Musée Malraux : MuMa médusé 2044, dans le cadre de l’exposition Né(e)s de l’écume et des rêves ; Puis un long métrage présenté au Sirius en 2019 : Rien que des histoires de fous. Il travaille actuellement des sculptures inspirées des paroles et des textes amérindiens.


Ce catalogue en ligne (via Calaméo) ci-dessous, parcours sur trente ans les périodes : Éloge de l’ombre - Végétanimal - Symbolicus.

Elles sont également détaillées dans les galeries d’images de ce site.